Retraite agricole : quels compléments prévus pour les exploitants agricoles ? – Mon Hangar

Saviez-vous qu'en tant qu'agriculteurs vous pouvez bénéficier d’un cumul emploi-retraite agricole et d’une retraite agricole à double actif ?

Le métier d’agriculteur est une activité prenante et difficile ! Nourrir les bêtes, labourer les champs ou faire les semis ne laisse que peu de place au repos. De plus, la retraite agricole est l’une des plus faibles de France, ce qui inquiète la plupart agriculteurs. Vous vous demandez quel est le système de la retraite complémentaire agricole ? Quelles sont les conditions pour bénéficier de ces revenus en 2021 ? Est-il possible de faire valoir un cumul emploi-retraite pour les exploitants agricoles ? Une retraite agricole à doubles actifs est-elle envisageable ? Vous saurez tout en lisant ces quelques lignes !

Quelles sont les conditions pour une retraite complémentaire agricole ?

En tant qu’agriculteurs, vous recevez une retraite complémentaire obligatoire (RCO). Cette dernière s’ajoute au régime de base de la sécurité sociale ou de la MSA[1]. Ce « bonus » salarial permet de garantir un certain revenu égal à 75% du SMIC net. Notons qu’à partir du 1er novembre 2021, la loi du 3 juillet 2020 ayant attrait à la revalorisation des pensions agricoles sera d’application. Ainsi, le revenu minimum des agriculteurs retraités passera de 75% à 85% du SMIC net. Cette revalorisation ne concerne actuellement que les chefs d’exploitation. Cependant, depuis juin 2021, un projet de loi a été adopté en première lecture à l’Assemblée nationale. L’objectif étant de revaloriser également les retraites des conjoints, des collaborateurs et des aides familiales.

Pour obtenir cette RCO, il s’agira de cotiser chaque année. Cette cotisation s’élève à environ 4% des revenus professionnels du chef d’exploitation et se traduit en points : entre 23 et 113 par an. Les conjoints, collaborateurs, aides familiales, quant à eux, en recevront 16 à condition qu’il s’acquitte d’une cotisation. L’ensemble de ces points en fin de carrière déterminera le montant additionnel prévalu par la RCO. En 2021, la valeur d’un point équivaut à 0.3615 €. Il s’agira donc de multiplier ce montant par le nombre de points cumulés.


[1] Mutualité Sociale Agricole

Je suis en fin de carrière et ce système n’existait pas avant 2003.  Comment ma retraite complémentaire agricole sera-t-elle calculée ?

Ce système ayant été créé en 2003 pour les chefs d’exploitation et en 2011 pour les collaborateurs ainsi que pour les aides familiales, il va de soi que certaines personnes n’ont pas pu cotiser toute leur carrière. Ainsi, certains points ont été attribués gratuitement : un chef d’exploitation, ayant cotisé pendant au moins 17,5 ans, obtiendra 100 points par année travaillée avant 2003 tandis que les collaborateurs, les conjoints, les aides familiales recevront 66 points par année travaillée avant 2011. Ces points octroyés seront ajoutés à ceux attribués depuis 2011.

Quelles conditions pour un cumul emploi-retraite agricole ?

Les revenus agricoles en fin de carrière étant relativement faibles, vous souhaitez peut-être les cumuler à une nouvelle activité professionnelle afin de bénéficier d’une retraite agricole double actif. Cela est tout à fait réalisable à condition de respecter certaines règles. De manière générale, lorsque vous demandez votre retraite agricole, vous devrez cesser toute activité professionnelle peu importe le régime. Cela est essentiel pour recevoir les revenus précités[2]. Par la suite, vous pourrez reprendre une activité professionnelle. Notez que cette dernière n’ouvrira pas de nouveaux droits à la retraite comme c’était le cas avant 2015. Si vous payez des cotisations sociales, elles serviront à la solidarité ! Néanmoins, la réforme des retraites vise à supprimer cette règle afin que vous puissiez cotiser pour rouvrir des droits complémentaires. Il faudra attendre 2022 pour en savoir plus à ce sujet.

Outre une activité professionnelle, vous pouvez envisager d’autres activités vous permettant d’augmenter votre revenu mensuel. Mon Hangar vous donne une solution idéale pour compléter vos fins de mois : louer vos espaces de stockage. Pour vous aider dans les démarches, rendez-vous sur la plateforme Mon Hangar. Nous mettons en relation les agriculteurs et les particuliers cherchant un espace de stockage. Notre service 100% gratuit pour les agriculteurs, et vous donne l’opportunité de bénéficier d’une retraite agricole double actif.


[2] Certaines exceptions propres à l’agriculture vous permettront de garder certains droits. Vous pouvez ainsi rester exploitant sur une parcelle dite de « subsistance »  ou maintenir une activité dans la ferme afin d’aider le repreneur, ce qu’on appellera « le coup de main du retraité ».

Laisser un commentaire