Double emploi chez les agriculteurs – Mon Hangar

L’agriculture devient de moins en moins une activité mature, l’agriculteur à double emploi est désormais familier.

En 2015 un agriculteur français sur trois percevait moins de 350 euros par mois, soit 200 euros de moins que le RSA. En conséquence, ces derniers commençaient à s’endetter pour survivre ou pire ils mettent la clef sous la porte ! Ainsi le nombre des agriculteurs en France a été divisé par quatre.

De nos jours, un exploitant sur quatre touche en moyenne moins de 650 euros par mois ce qui les laisse dans une situation de précarité.

Comment survie l’agriculteur aujourd’hui ?

L’agriculture devient de moins en moins une activité mature. Les agriculteurs percevant un faible revenu net de cette activité pour des raisons structurelles et économiques, ont été poussés à trouver d’autres alternatives pour pouvoir vivre dignement. Certains professionnels ont dû changer de métier, d’autres ont été contraints de s’adapter pour produire plus.

L’agriculture à double actif ou les agriculteurs à double emploi sont devenus chose courante de nos jours.

Pierre, éleveur depuis plus de 25 ans nous raconte « La suppression des quotas laitiers a enclenché une baisse drastique des prix du lait en Europe, et avec des coûts élevés de production nous avons vu notre profit diviser par 4 ce qui m’a poussé à exercer une seconde activité en tant que vendeur dans un magasin, c’est en exerçant une double activité que j’arrive à joindre les bouts et ça me permet aussi de fuir l’isolement ».

La double activité est l’un des visages de l’avenir de l’agriculture.

Agriculteur double actif 

L’agriculture ne génère pas assez de revenus pour vivre pour un exploitant sur quatre. Mais souvent, selon la tradition, chaque génération veut préserver la terre de sa famille. De plus, certaines personnes travaillent dans des usines et d’autres dans des fermes voisines. Désormais, avoir un ou plusieurs emplois externes est crucial pour de nombreux agriculteurs.

Installation agricole double actif 

Quand votre revenu agricole est inférieur au total de votre revenu professionnel, il existe deux types d’installations à double actif :

  • Secondaire : Vincent exploite 60 HA de cultures dans les hauts de France, il souhaite s’installer en continuant sa carrière de l’immobilier, il peut prétendre à un montant de 8 000 euros de DJA (dotation jeune agriculteur).
  • Progressive : Marie veut développer un atelier de poules pondeuses, elle peut prétendre jusqu’à 30 000 euros de DJA, tout en gardant son activité de salariée agricole chez son père.

Les conditions ?

Les conditions varient d’année en année. Pour pouvoir exercer en tant qu’agriculteur à double actif, il faut bien connaitre les conditions principales :

  • Cas secondaire : si le revenu disponible agricole (RDA) est compris entre 30 % et 50 % des revenus professionnels totaux, on vous versera 80 % de la DJA.
  • Cas progressif : Pour un versement de 50 % de la dotation jeune agricole (DJA), il faudra avoir votre RDA compris entre 30 % et 50 %.

Des idées de double emploi agricole

L’expertise agricole

Si vous êtes agriculteurs et que vous souhaitez avoir une activité complémentaire, plusieurs activités existent, comme l’expertise agricole. Des groupes d’assurance agricole forment des agriculteurs aux différents types de sinistres : grêle, dégâts de gibiers etc. Quoi de mieux que des agriculteurs pour expertiser les dégâts des agriculteurs ? Cette activité est enrichissante, au contact des autres, et vous permettra de générer un revenu additionnel. Consultez des entreprises d’assurance expertes dans ce domaine comme La Rurale afin d’en découvrir plus sur cette activité, et pourquoi pas devenir expert à votre tour ?

Louez vos hangars inutilisés

Vous disposez de hangars, entrepôt ou terrains extérieurs non exploiter ? Chez mon hangar, nous vous mettons en relation avec des particuliers (caravaniers, campings-caristes propriétaires de bateaux) ou professionnels (garages, entreprises de bâtiment, flotte automobile… etc.) afin de vous permettre de gagner un revenu supplémentaire.

Un moyen simple de valoriser vos bâtiments agricoles, tout à votre avantage !

L’agriculture devenue une activité à double actif ou à double emploi pour un agriculteur sur trois en France. L’émergence et le développement des énergies renouvelables en milieu rural, pourraient bientôt éviter à certains agriculteurs de quitter l’exploitation pour trouver un emploi.

Un commentaire

  1. […] en cas de perte imprévue de la production. Pour cette raison, de nombreux agriculteurs optent pour un second emploi. La double activité est l’un des visages de l’avenir de […]

Laisser un commentaire