La retraite des agriculteurs – Mon Hangar

Calculer la retraite des agriculteurs est un véritable casse-tête. Mon Hangar vous explique tout ce qu’il faut savoir pour préparer votre futur.

Que vous soyez déjà dans le métier, ou que vous envisagiez de faire carrière, la retraite des agriculteurs est un sujet essentiel à maîtriser pour votre avenir. Bien que de prime abord la retraite dans le monde agricole paraisse difficile à appréhender, cet article vous offrira une vision simplifiée et claire de ce qu’il faut faire pour bien préparer votre repos mérité. 

La retraite des agriculteurs en chiffres

La première chose à savoir lorsque l’on parle de retraite pour les agriculteurs, c’est que cette dernière est gérée par la Mutuelle Sociale Agricole (MSA). Elle se divise en deux parties, le régime de base et le régime complémentaire, tous deux obligatoires. Mais avant de rentrer dans le calcul de la retraite, voici quelques chiffres :

  • 5,5 millions de cotisants et retraités sont inscrits à la MSA en 2019.
  • 468 846 cotisants entrent dans la catégorie non-salariés (exploitants et leur famille par exemple). La MSA gère le régime de base et le régime complémentaire de leur retraite.
  • 704 987 cotisants sont salariés. La MSA ne gère que leur régime de base tandis que l’Agric-Arrco s’occupe de leur régime complémentaire, comme pour tous les salariés.
  • 804 euros, c’est la retraite moyenne pour les exploitants agricoles non-salariés ayant effectué une carrière complète (au moins 150 trimestres validés).
  • 1 112 euros, c’est la retraite moyenne pour les salariés agricoles ayant effectué une carrière complète.

Le calcul de la retraite des agriculteurs

On ne va pas se mentir, le calcul de la retraite des agriculteurs est un véritable casse-tête. Chaque situation étant spécifique, il convient de prendre contact avec l’organisme qui gère le régime de base et le régime complémentaire de votre retraite. Toutefois, nous pouvons démêler ces informations en commençant par la première étape, la cotisation.

Pour cela, trois facteurs sont pris en compte et calculés de manière parallèle. Le régime de base de la retraite des agriculteurs se divisent en deux systèmes d’assurances. L’assurance vieillesse individuelle et l’assurance vieillesse agricole. Pour chacune de ces assurances, l’agriculteurs doit cotiser une partie de ses revenus (15% des revenus en moyenne pour les deux assurances réunies).

A cela s’ajoute une cotisation de 4% des revenus pour la retraite complémentaire, qui elle, fonctionne sur un système de point.

Afin d’obtenir une retraite agricole à taux plein, il faut avoir travaillé entre 160 et 172 trimestres, selon l’âge de l’agriculteur. L’âge minimal et légal de la retraite est fixé à 62 ans, comme pour les autres professions. Mais pour partir avec un taux plein, il faudrait travailler jusque 67 ans.

Vous l’aurez compris, beaucoup de facteurs sont pris en compte pour le calcul de la retraite des agriculteurs. Toutefois, une chose est certaine. Il existe un montant minimal qu’un agriculteur va recevoir s’il a effectué une carrière complète. Ce montant passera au 1er novembre 2021 de 75% à 85% de la valeur du SMIC, soit 1 035 euros par mois. 

Agriculteur, comment bien préparer sa retraite

Le meilleur moyen de préparer correctement sa retraite en tant qu’agriculteur reste de la planifier dès le début de sa carrière. Il est logique de dire que le montant de la retraite est strictement lié aux revenus dégagés pendant les années d’activités. Il est donc tout aussi logique de chercher à maximiser ses revenus en tant qu’agriculteur.

Cela passe par une absorption optimale des subventions destinées aux agriculteurs, qui permettront d’investir et d’améliorer sa productivité. Mais cela passe également par une optimisation de son exploitation et de ses actifs pour générer des sources de revenus supplémentaires. Vous pouvez par exemple surfer sur la vague de l’agritourisme en accueillant des visiteurs prêts à payer pour découvrir votre activité. Ou vous pouvez très bien louer vos bâtiments inexploités, via Mon Hangar, à des particuliers et professionnels avides d’espaces de stockage.

Une fois que vous aurez fait tout cela, il ne vous restera plus qu’à profiter de votre famille, de vos loisirs, et d’une retraite bien méritée.

Laisser un commentaire